Botala Mindele

Rémi De Vos

Dramaturgie et mise en scène Frédéric Dussenne
Avec Priscilla Adade, Valérie Bauchau, Stéphane Bissot, Ansou Diedhiou, Philippe Jeusette, Benoît Van Dorslaer, Jérémie Zagba

  • Création mondiale
  • 17 au 21 octobre 2017
  • Aula Magna
  • Durée : 1h45 sans entracte

« Regarde l’homme blanc »

Après le succès retentissant d’Occident, Frédéric Dussenne revient à l’écriture impitoyable de Rémi De Vos. Un régal d’humour noir sur fond de néo-colonialisme en pleine déconfiture.

C’est le soir. Il pleut. A Bruxelles ? Non, à Kinshasa. Ruben et Mathilde ont invité Daniel et sa femme, Corinne, à dîner. Ruben fait des affaires avec le gouvernement congolais. Daniel a un projet qui concerne le caoutchouc. Il a besoin de l’entremise de Ruben pour entrer en contact avec le ministre compétent.

Et si la rencontre avec le ministre africain ne se déroulait pas comme prévu ?
Pris au piège de son cauchemar néolibéral, mis à nu, l’homme blanc aurait-il perdu tout pouvoir de fascination ? Suprême ironie, s’il se faisait doubler, économiquement, par le dernier empire « communiste » de la planète... A quels renoncements faudrait-il qu’il s’abaisse pour survivre dans la jungle impitoyable qu’il a lui-même créée ?

Suite du résumé

A la manière d’un thriller, vous serez happé du début à la fin par les personnages de chair et les dialogues ciselés de Rémi De Vos. Lauréat du Molière du meilleur auteur en 2006, il est l’un des plus grands écrivains de théâtre français contemporain. Il confie sa nouvelle pièce à Frédéric Dussenne qui s’entoure d’une distribution hors pair. Une création mondiale qui réunit plusieurs grandes institutions autour d’un texte remarquable.

— 
Ce spectacle est également présenté cette saison :
du 12/9 au 14/10 au Rideau de Bruxelles (au Poche)
du 2 au 12/11 au Théâtre des Osses (Fribourg, Suisse)
du 24 au 28/04 au Théâtre de Liège
du 16 au 26/05 aux Célestins (Lyon, France)

Toute la distribution

Auteur Rémi De Vos-Dramaturgie et mise en scène Frédéric Dussenne-Avec Priscilla Adade (Louise), Valérie Bauchau (Mathilde), Stéphane Bissot (Corinne), Ansou Diedhiou (Dyabanza), Philippe Jeusette (Ruben), Benoît Van Dorslaer (Daniel), Jérémie Zagba (Panthère)-Assistant à la mise en scène Quentin Simon-Scénographie Vincent Bresmal-Costumes Romain Delhoux-Lumières Renaud Ceulemans-Vidéo Dimitri Petrovic, Maxime Jennes-Musique originale Jérémie Zagba-Son Geoffrey François

Une coproduction L’acteur et l’écrit, Rideau de Bruxelles, Théâtre de Poche, Atelier Théâtre Jean Vilar, Théâtre de Liège, Théâtre des Célestins (Lyon, France) et La Coop asbl. Avec la participation du Théâtre des Osses (Fribourg, Suisse). Grâce au soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de WBT/D, du Service public francophone Bruxellois et du Tax Shelter du Gouvernement fédéral belge.

Calendrier des représentations

mardi 17 octobre 20h30
mercredi 18 octobre 20h30
jeudi 19 octobre 19h30
vendredi 20 octobre 20h30
samedi 21 octobre 20h30

Photos

© Alice Piemme / AML © Alice Piemme / AML © Alice Piemme / AML © Emilie Lauwers © Emilie Lauwers © Emilie Lauwers

Vidéos

Presse


L’Invité de TV COM, 13/10/17

L’écriture, la mise en scène, le jeu de chacun des comédiens, tout est au diapason. Botala Mindele est remarquable d’intelligence. Dégraissée, percutante et portée par un humour inattendu. Assurément un grand moment du théâtre francophone.
L’Écho, C. B., 18/09/17

Cette fois encore, Rémi De Vos frappe fort. Avec son art raffiné du dialogue percutant et son humour cinglant, il pose un regard féroce sur la faillite de l’homme blanc en Afrique. (...) Frédéric Dussenne tire les ficelles de cette farce cruelle sans tomber dans la caricature et en orchestrant les rythmes de manière à maintenir la tension jusqu’à l’explosion finale.
RTBF***, D. M., 19/09/17

Huis-clos kinois, la nouvelle pièce de l’auteur français Rémi De Vos explose à la face du spectateur.
Le Vif, O. R., 13/09/17

Botala Mindele, gifle jouissive au néocolonialisme en Afrique.
La Libre Belgique***, G. D., 14/09/17

Entre farce et drame, les comédiens sont tous parfaits.
Moustique***, E. R., 20/09/17

Une sorte de valse-hésitation bien cadrée entre le grandiloquent et le subtil, la mauvaise foi et le calcul égoïste (...) Avec au centre d’excellents acteurs.
RTBF Culture***, C. J., 8/10/17

Facebook YouTube Twitter instagram

Atelier Théâtre Jean Vilar | 1348 Louvain-la-Neuve - Belgique

Administration : 010/47.07.00 - info atjv.be
Réservations : 0800/25.325 - reservations atjv.be